Videoex Zürich 2022

A vision and selection from the International and National Competitions - by Giuseppe Di Salvatore and Emilien Gür

International Competition

(Giuseppe Di Salvatore)

National Competition

(Emilien Gür)

Aller en festivals, c’est – ou du moins, ça devrait être – découvrir des films sur lesquels on (des programmateurs.rices, curateurs.rices, directeurs.rices artistiques) tient un discours qui échappe – ou du moins, le plus largement possible – aux enjeux commerciaux de la distribution et de l’exploitation – ou du moins, de la distribution et de l’exploitation comprises comme activités exclusivement commerciales. En d’autres termes, visiter un lieu où la pensée (non commerciale) existe non seulement dans les films, mais derrière eux – soit dans la tête de celles et ceux qui les montrent. J’y attache une certaine importance : que le cinéma continue à être objet de discours plaît au critique qui sommeille en moi. Tout cela pour dire que découvrir la compétition suisse du festival Videoex, c’est, outre les films, découvrir ce que Patrick Huber et son équipe considèrent comme le cinéma expérimental suisse (ou du moins, en Suisse) – les formes qu’il prend, comment il se pratique et par qui. Un geste qui n’a rien d’innocent. L’entreprise à laquelle je me propose de me livrer ne l’est pas moins : identifier quelques gestes expérimentaux de et dans la sélection nationale proposée par Videoex.

Newsletter Subscription

Subscribe to our newsletter and stay in touch