Knit's Island

Après la première mondiale de « Knit’s Island », travail pionnier qui fait du cinéma et pense avec le cinéma à partir d’un jeu vidéo, Filmexplorer a rencontré les trois réalisateurs Ekiem Barbier, Guilhem Causse et Quentin L’helgouac’h, ensemble avec le monteur Nicolas Bancilhon et le producteur Boris Garavini, pour discuter les défis et les enjeux de leur aventure.

Plus qu’une vision du réel, dans «Knit’s Island» il s’agit du réel des visions, du réel de la fiction.

Cinema is able to make us live through exceptional experiences; animation allows us to push the imagination on the screen quite far, videogames provide the possibility of interacting with the screen and with other players within the game’s rules. Knit’s Island is nothing but the synthesis of these features, and will allow exploration of a new cinematic territory, but Knit’s Island is also nothing more than a documentary movie, where three documentarists install themselves in the survival game DayZ and play there “as documentarists”. With the superposition of their professional task and their game role, they discover the world of the game – itself charged by highly cinematic imagination – with an open ambiguity, which will mark their anthropological position as performative. This is the reason we experience the encounters with the other avatars through both distance and immersion. The long solitary moments filled with enchanting landscapes – a specific aspect of the gaming experience itself –underline the character of happening of the encounters in this naturally adrenaline-loaded adventure. A masterful editing work achieves avoiding the typical discontinuity of long gaming sessions in building a dramaturgic line where the unknown players becomes acquaintances, friends - and where the virtual and the real will be felt as perfectly melded.
*

Le cinéma est source d’expériences exceptionnelles ; l’animation permet de pousser l’imagination à l’écran très loin ; les jeux vidéo nous donnent la possibilité d’interagir avec l’écran et d’autres joueurs dans le cadre des règles du jeu. Knit’s Island n’est rien d’autre que la synthèse vertueuse de ces capacités, et nous donne ainsi l’occasion d’explorer un territoire véritablement nouveau. Mais Knit’s Island n’est rien d’autre aussi qu’un documentaire où trois documentaristes s’installent dans le jeu vidéo DayZ en y jouant « en tant que documentaristes ». Avec la superposition de leur métier et leur rôle de joueur, ils découvrent le monde du jeu – lui-même largement inspiré du cinéma – à travers une ambiguïté explicite qui va marquer leur positionnement anthropologique en tant que performatif. C’est la raison pour laquelle nous faisons l’expérience des rencontres avec les autres avatars avec à la fois distance et immersion. Les longs moments solitaires remplis de paysages fascinants – un aspect spécifique de l’expérience du jeu – soulignent le caractère événementiel des rencontres à l’intérieur d’une aventure naturellement riche en adrénaline. Mais un travail de montage remarquable réussit à éviter la discontinuité typique des longues séances de jeu par la construction d’une ligne dramaturgique où les joueurs passent du statut d’inconnu à celui de connaissance, voire d’ami. Et où le virtuel et le réel se trouvent en parfaite harmonie.

Watch

Screenings in May 2024 at Le cinématographe Lausanne, Les cinémas du Grütli Genève, Stadtkino Basel (Bildrausch Filmfest Basel)

Info

Knit’s Island | Film | Ekiem Barbier, Guilhem Causse, Quentin L’helgouac’h | FR 2023 | 95’ | Visions du Réel Nyon 2023
Burning Lights Award and FIPRESCI Award at Visions du Réel Nyon 2023, Festival Fantoche Baden

More Info

First published: April 28, 2023