print-img
Das Kongo Tribunal

Das Kongo Tribunal

[…] Or, le fait que le procès ne soit fait que pour le cinéma n’enlève rien à sa puissance, justement car la caméra ne semble pas transformer, mais plutôt confirmer le dispositif scénique dont le procès est fait.

[…] L’incroyable participation au procès de tous les acteurs réels des faits et méfaits dénoncés, victimes et bourreaux, donne au procès l’autorité qui pouvait lui manquer du fait de sa constitution fictionnelle. Résultat : « Das Kongo Tribunal » n’est pas seulement un film sur une véritable performance politique, il est lui-même, en tant que projet filmique, une performance.

[…] « Das Kongo Tribunal », pour le vide qu’il remplit courageusement, devient ainsi un J’accuse contre l’anarchie juridique qui de facto règne sur notre planète, où la justice est une affaire de compromis que ceux qui détiennent la puissance économique et militaire se disputent sur la peau des plus démunis.

loading player ...

The Congo Tribunal, Das Kongo Tribunal, Le tribunal du Congo n’est pas seulement un film, mais également un livre, un site web avec une énorme archive d’informations et de témoignages sur les massacres au Congo et les responsabilités du gouvernement congolais, des multinationales et des organisations internationales ; surtout, c’est un projet en continuel développement, qui a aussi pour but d’inspirer d’autres projets sur d’autres territoires victimes d’injustices. On pourrait dire qu’avec ce film, Milo Rau a poursuivi un engagement qui dans le passé a déjà produit des tribunaux fictionnels (voir le film Der Moskauer Prozess et l’article que Filmexplorer lui a dédié) et a lancé une sorte de mouvement politique qui utilise le cinéma comme un outil pour rendre visible et synthétiser.

Je ne reviendrai pas ici sur les intentions et le déroulement du projet et du film, dont Milo Rau parle efficacement dans notre interview ; je voudrais plutôt souligner les aspects formels de ce film, et d’abord le lien très étroit entre mise en scène et documentation. La forme classique du procès, en effet, est elle-même porteuse d’éléments de mise en scène comme la présence d’une scène et du public, la représentation, la déclamation, voire la dramaturgie tout orientée vers un final, celui du jugement. Or, le fait que le procès ne soit fait que pour le cinéma n’enlève rien à sa puissance, justement car la caméra ne semble pas transformer, mais plutôt confirmer le dispositif scénique dont le procès est fait. En outre, Milo Rau prend soin de filmer la caméra elle-même, en mélangeant making-of et réalisation du procès filmique, comme pour souligner la transparence de la mise en scène processuelle. Cette dernière, alors, non seulement véhicule les éléments de documentation sur les crimes dénoncés, mais devient aussi elle-même sujet de documentation. Das Kongo Tribunal est un documentaire sur les injustices perpétrées au Congo, tout en étant lui-même, en tant que procès filmique, un sujet de documentation.

En réalité, la dimension fictionnelle du projet s’avère être seulement une façon de détourner l’impossibilité de réaliser un tel procès dans les cadres des institutions existantes. Le résultat, par contre, est de la plus grande efficacité, dans le sens qu’il est complètement réel. Et cela pour deux raisons : la première est que tout procès se fait pour délivrer une sentence qui a une fonction performative, c’est-à-dire qu’elle vise un changement de la réalité ; la deuxième est que l’incroyable participation au procès de tous les acteurs réels des faits et méfaits dénoncés, victimes et bourreaux, donne au procès l’autorité qui pouvait lui manquer du fait de sa constitution fictionnelle. Résultat : Das Kongo Tribunal n’est pas seulement un film sur une véritable performance politique, il est lui-même, en tant que projet filmique, une performance. Par cela, Milo Rau nous présente un paradigme de ce que le cinéma peut devenir : un véhicule privilégié de l’activisme politique (et cela — il faudra le signaler — dans le bien et dans le mal).

Il est bien intéressant de réfléchir au fait qu’un film peut quelque chose là où la justice d’une république apparemment souveraine, la justice internationale, les activités des ONG, ou encore le journalisme militant, ne réussissent pas. L’image filmique n’a pas seulement le pouvoir de manipuler, elle peut également devenir un lieu de parole, de dénonciation, d’écoute : ici, l’image filmique devient un acteur politique à part entier. Évidemment, cette incroyable capacité que le film se découvre révèle en même temps l’inquiétant manque de pouvoir de l’État de droit au niveau international. Das Kongo Tribunal, pour le vide qu’il remplit courageusement, devient ainsi un J’accuse contre l’anarchie juridique qui de facto règne sur notre planète, où la justice est une affaire de compromis que ceux qui détiennent la puissance économique et militaire se disputent sur la peau des plus démunis.

L’opération de Milo Rau est elle-même un geste anarchique qui répond à la situation anarchique de la justice dans le monde, un geste anarchique qui cherche à sensibiliser ce qu’il reste de l’opinion publique. Si le tourbillon des fake news a créé une désorientation sceptique de l’opinion publique, un projet comme celui de Das Kongo Tribunal montre qu’une autorité peut encore se constituer, par le témoignage direct et le théâtre de la parole qui dialogue. Créer des tribunaux demeure l’action violente qui a marqué les conquêtes de la modernité occidentale ; mais si au cœur du procès le respect mutuel et le dialogue parviennent effectivement à remplacer la peine et la condamnation, alors des tribunaux cinématographiques comme ceux de Milo Rau signifieront seulement une dénonciation plus efficace. Et peut-être celle-ci sera-t-elle capable de faire vaciller la coupable ignorance des citoyens occidentaux dont nous faisons partie, qui ont encore un certain pouvoir sur les décisions qui affectent la planète.

First published: November 18, 2017

Das Kongo Tribunal | Film | Milo Rau | CH-DE 2017 | 100’ | Locarno Festival 2017

Trailer of the movie

More Info

Screenings in Swiss cinema theatres

Explore more

Newsletter Subscription

Subscribe to our newsletter and stay in touch